Les colombes

Publié le par Lyly Jane

Jeudi
 en
 poésie

colombes.jpeg

             Les colombes

             Théophile Gautier

 

Sur le coteau, là-bas où sont les tombes,
Un beau palmier comme un panache vert
Dresse sa tête, où le soir les colombes
Viennent nicher et se mettre à couvert.

Mais le matin elles quittent les branches ;
Comme un collier qui s’égrène, on les voit
S’éparpiller dans l’air bleu, toutes blanches,
Et se poser plus loin sur quelque toit.

Mon âme est l’arbre où tous les soirs, comme elles,
De blancs essaims de folles visions
Tombent des cieux en palpitant des ailes,
Pour s’envoler dès les premiers rayons.

 

 

 

 

Commenter cet article

C.KiminouB 29/11/2010 01:37



Une respiration poétique qui fait du bien Lyly, en particulier j'aime l'idée de cet envol de colombe qui s'égrene comme un collier, magnifique Théophile.


Caroline



Melly 16/11/2010 00:56



ah ? - mais tu n'es pas en Bretagne, mais dans le Loguedoc donc ? !!



Tit'Anik 14/11/2010 22:26



C'est très joli, merci de nous communiquer ce joli message d'espoir, une communication avec ceux qui nous ont précédé


Bisous



tilk 14/11/2010 18:26



bon on va pas critiquer ce grand poète..et son superbe poème


besos ma lyly


tilk



Scrapmomo 14/11/2010 02:05



très joli poème !!!!! Merci  et bon dimanche !!!