Il en hiver

Publié le par Lyly Jane

1774732.jpg

Le ciel voilé, triste est gris
Le soleil bien caché ne sourit
Il y'a des jours, où tout déraille
ses idées se bousculent en pagaille

Au dehors, il y'a du vent, il fait froid
il est transis jusqu'au bout des doigts
Pourtant à nouveau il y va, il y est, il attend
là, debout, planté, persuadé que c'est le moment

Un immaculé manteau sur le sol recouvre toute la surface
Les flocons qui ne cessent de tomber, rapidement s'amassent 
Il n'a plus aucune notion du temps quand il est précisément à cet endroit
Il s'y sent confiant, apaisé, à l'abri des regards, du monde, nullement en désarroi

A pleins poumons il respire l'air vif et pur
ses yeux s'emplissent de cette belle nature
figé là, il s'immerge dans cet univers
s'identifie aux arbres nus de l'hiver

Quand le soir tombera
vers la civilisation
alors il rentrera
de l'excursion
frigorifié
oui mais
rasséréné







Ce texte est un deuxième volet, le premier étant là : il 
Ces écrits différent un peu, je me suis laissée guidée par ces images...


j-aime-pas-l-automne.jpg






Publié dans Mes poèmes autres

Commenter cet article

Enriqueta 20/02/2010 16:20


C'est presque un calligramme. Bravo!


nounedeb 18/02/2010 18:38


J'adore, la photo, le poème, la mise en page, Magritte, Lyly Jane...


chumani 15/02/2010 13:38


je suis scotchée,
biz 


LANGLAIS 13/02/2010 10:59


il essaie de prendre racine comme un arbre ou d'être en harmonie avec la terre peut être.
Je crois que j'essaierai ce genre de meditation en un epériode d el'année plus favorbale au printemsp peut être en communion avec le renouveau de la nature
amicalement


Nettoue 10/02/2010 14:41


Il, est mystèrieux, juste se qu'il faut. Il me plait bien.
Bises à toi
Nettoue


Lyly Jane 10/02/2010 17:16


Bonsoir Nettoue

MERCI à toi, bises et à bientôt, Lyly