SDF... 2ème publication

Publié le par Lyly Jane

Jeudi
 en
 poésie
 
Un texte un peu particulier cette fois, il date de l'an dernier, rien a changé !
Noël approche. Bienheureux, nous allons le fêter dans la chaleur d'un foyer mais
pas sans avoir eu une pensée pour ceux qui, non loin de nous, meurent de froid...  

SDF.jpg


  Cet homme a tout perdu
vagabond aux pieds nus
du minimum vital dépourvu
il vit désormais dans la rue

Sans famille, sans emploi
le voilà maintenant sans toit
égaré tel un chien aux abois
plongé dans un grand désarroi

On le nomme "sans domicile fixe"
Il doit se défendre lors de rixes
Dure loi de la jungle, c'est ainsi
qu'il faut dehors assurer sa survie

Il s'est trouvé une niche, un abri
Où du froid s'y protège, se réfugie
Sur un carton pour tout matelas
il s'endort, recroquevillé, bien las.

Puisque les portes de l'église sont closes
C'est à l'extérieur de ses murs qu'il se repose
Cette nuit ses songes noirs se teintent de rose
Elle le veille et sur ses genoux, sa tête pose

Il a senti la délicate caresse de ses ailes
Sa précieuse présence en ce soir de Noël
Son sommeil fut doux presque étrange
Apaisant même, protégé par son Ange.




Nous rappelons au Président de la République de tenir la promesse qu'il a fait lors d'un discours le 18/12/2006

"Je veux, si je suis élu président de la république, que d'ici à deux ans, plus personne ne soit obligé de dormir sur le trottoir et d'y mourir de froid. Parce que le droit à l'hébergement, je vais vous le dire, c'est une obligation humaine. Mes chers amis, comprenez-le bien : si on n'est plus choqués quand quelqu'un n'a pas de toit lorsqu'il fait froid et qu'il est obligé de dormir dehors, c'est tout l'équilibre de la société où vous voulez que vos enfants vivent en paix qui s'en trouvera remis en cause."





Publié dans Mes poèmes "La Vie"

Commenter cet article

Alexandre 18/12/2010 15:49



Bonjour Lyly. Ce n'est qu'une promesse électorale comme tant d'autres. Une rengaine éternelle. Comme tous les ans, le cirque recommence avec l'arrivée du froid. Heureusement que les associations
existent pour remplacer un Etat qui pactise davantage avec les eurocrates-spéculateurs.



Didier René 18/12/2010 13:53



bonjour LYLY


très bien de l'avoir publié une deuxième fois..


sublime texte et superbes pensées ..bravo et chapeau bas poétesse amie


gros bisous et belle journée



jill-bill.over-blog.com 18/12/2010 12:06



Bonjour lyly, j'avais zappé ça...  Paroles d'avocat que les dires du p'tit Nicolas... il fut élu et après... rien !  La politique et moi on est fâchés depuis belle lurette...  Vive
soeur Emmanuelle et les autres... Un seul regret ils sont mortels.  Bon W-E Lyly, tu as bien fait de poster ceci.... Bisous à toi



helene 18/12/2010 10:16



Bonjour Lyly


Je viens te faire un petit coucou et te souhaiter un beau week-end, te dire encore combien j'aime ta plume.


Bisous, Helene


 



J.M.B. 18/12/2010 09:26



Toutes ces Fêtes m'amènent de la mélancolie ! Joyeux Noël ! Jean Marie !