Les contes de notre enfance

Publié le par Lyly Jane

Venise.jpg

 

Défi n° 31

  chez les "Croqueurs de mots"

proposé par Hauteclaire

Les contes de notre enfance

 

    Tout le monde a lu les contes pour enfants, les a aimés, et peut-être a eu peur ?

Et bien je vous propose de les réécrire ou du moins d'en réécrire un, celui de votre choix, le petit chaperon rouge, la belle au bois dormant, la belle et la bête... la liste est longue !
Ce peut être un poème, une nouvelle, la forme est à votre convenance

Alors à vos plumes ! Amusez-vous bien !

 

 

 

Quand Blaise joue les Cendrillon

 

Quand il lut l'annonce que le fils du roi venait de publier, à savoir qu'il épouserait celle dont le pied serait bien juste à la chaussure retrouvée, il réalisa qu'il venait de se mettre dans un drôle de pétrin !

Blaise, avait été secrètement à ce bal, tout comme ses soeurs, bien qu'il n'y fut pas convié contrairement à elles !


Blaise avait la particularité d'être androgyne et s'en amusait. Il s'était depuis longtemps bien accoutumé à cette ambiguïté et en jouait très volontiers.

Pour l'occasion il s'était déguisé en princesse et son personnage n'avait laissé personne indifférent, il fut même le point de mire de la soirée. Blaise, très à l'aise, jubilait !

Pendant toutes ces heures il était parvenu à cacher son identité et face aux questions, par des pirouettes, il réussit à laisser planer un grand flou !

Même ses propres soeurs n'avaient pas soupçonné un instant sa présence et se questionnaient sur le nom de cette belle inconnue.


L'apogée fut quand on vint l'informer que le Prince en personne désirait faire quelques pas de danse avec lui.

Il s'avança donc vers le royal personnage et entama une valse des plus envolée avec toute la grâce féminine qu'il recelait !

Le Prince en fut comblé. Tant qu'il ne pouvait se résoudre à laisser partir sa cavalière quand la musique prit fin.

Pourtant Blaise devait rentrer avant ses soeurs, c'était nécessaire afin qu'elles ne se doutent de rien sinon il aurait encore droit à tous les quolibets qu'il exécrait !


Furtivement il s'esquiva mais perdit une de ses chaussures sur les marches du palais !

Il s'en voulait car c'était sa paire préférée qu'il avait fait faire sur mesure !

semi-bottines_brides_xtreme.jpg

Un modèle des plus rares qu'on ne rencontrait pas à chaque coin de rue !

Des semi-bottines à brides en vinyle noir brillant

avec semelle compensée et talons de 20 cm 

et bien sûr en 44, ce qui correspondait parfaitement à sa pointure !

 


Les renseignements généraux n'eurent aucun mal à retrouver le chausseur créateur dont le nom était inscrit à l'intérieur du soulier. Après consultation des divers livres de comptes et de commandes, ils retrouvèrent Blaise et lui rendirent une petite visite en le sommant de répondre à toutes leurs diverses interrogations.

Un compte rendu détaillé fut établi afin d'expliquer cette scabreuse affaire au palais.


On demanda à Blaise qu'il se taise à jamais et en contrepartie de son silence il reçut le titre de propriété d'une boutique de déguisements, ce qui lui convint parfaitement.

Une version officielle fut rédigée dans laquelle on expliquait que cette mystérieuse inconnue était une étrangère en villégiature déjà promise dans ses lointaines contrées.

L'honneur du Prince était ainsi sauf, et il n'y eut aucune raillerie quand à son royal coup de foudre !    

 

 

 


Publié dans Jeux d'écriture

Commenter cet article

cathy 23/06/2010 08:59



mais où tu vas chercher tes idées ?  C est super ma Lyd !!!



globox14... 16/06/2010 19:08



Bonjour,


Tout d'abord merci d'être venu découvrir mon texte sur mon blog... J'ia trouvé l'idée marrante... le conte revisité... C'est sympa... Et puis l'humour est une facette trop peu employé dans le
conte...c'est bien dommage, ton texte est aussi bien écrit, drole et plein de rêves que certains vont espérer... D'ailleurs, j'ia lu quelques commentaires qui le poruvent... Je reviendrais te
voir une autre fois pour lire encore des textes... Merci beaucoup de m'accueillir parmi vous...


 



fanfan 16/06/2010 15:45



ouf! l'honneur fut sauf!!  J'ai eu peur un instant  que le prince devienne inconsolable ou qu'il ne tourne mal!!



:0014:dom 16/06/2010 04:58



Bon mercredi ! Bisoux gris sous la pluie et le vent ...




tilk 16/06/2010 01:43



je reviens te lire ...j'aime ça!!!


besos


tilk