Le temps

Publié le par Lyly Jane

Jeudi
 en
 poésie

 

 

pendule-cupidon.JPG


Gérard de NERVAL

(1808-1855)

Le Temps

Ode

I

Le Temps ne surprend pas le sage ;
Mais du Temps le sage se rit,
Car lui seul en connaît l'usage ;
Des plaisirs que Dieu nous offrit,
Il sait embellir l'existence ;
Il sait sourire à l'espérance,
Quand l'espérance lui sourit.

II

Le bonheur n'est pas dans la gloire,
Dans les fers dorés d'une cour,
Dans les transports de la victoire,
Mais dans la lyre et dans l'amour.
Choisissons une jeune amante,
Un luth qui lui plaise et l'enchante ;
Aimons et chantons tour à tour !

III

" Illusions ! vaines images ! "
Nous dirons les tristes leçons
De ces mortels prétendus sages
Sur qui l'âge étend ses glaçons ; "
" Le bonheur n'est point sur la terre,
Votre amour n'est qu'une chimère,
Votre lyre n'a que des sons ! "

IV

Ah ! préférons cette chimère
A leur froide moralité ;
Fuyons leur voix triste et sévère ;
Si le mal est réalité,
Et si le bonheur est un songe,
Fixons les yeux sur le mensonge,
Pour ne pas voir la vérité.

V

Aimons au printemps de la vie,
Afin que d'un noir repentir
L'automne ne soit point suivie ;
Ne cherchons pas dans l'avenir
Le bonheur que Dieu nous dispense ;
Quand nous n'aurons plus l'espérance,
Nous garderons le souvenir.

VI

Jouissons de ce temps rapide
Qui laisse après lui des remords,
Si l'amour, dont l'ardeur nous guide,
N'a d'aussi rapides transports :
Profitons de l'adolescence,
Car la coupe de l'existence
Ne pétille que sur ses bords !

(1824)

Commenter cet article

le Pierrot 08/01/2011 07:10



Bon week end tite lyly, bisou bisou...prends ton parapluie, car pluie chez toi aujourd'hui, d'après la météo, pfff...



Hauteclaire 08/01/2011 00:34



Bonjour Lyly,


un beau poème, pour profiter du moment qui passe, et le saisir très vite !


Gros bisous, et bon début de we



Brunô 07/01/2011 18:17



Très beau choix Lyly et les deux derniers vers résument à eux seuls le temps, ses limites et ce que l'on décide d'en faire et ce qu'il veut bien nous laisser faire.


Gros bisous



Marielle 07/01/2011 17:33



Très beau poème sur le temps...il faudra que je l'étudie davantage monsieur de Nernal. merci Lyly.


Bisous, Marielle.



fransua 07/01/2011 15:26



j'aime beaucoup, on poiurrait aussi dire que c'est la coupe de la vie qui ne pétille que sur les bords et devinez pourquoi on a envie de la boire jusqu"à la lie, c'est surement le secret de son
nectar


bises