La Seine a rencontré Paris

Publié le par Lyly Jane

Jeudi
 en
 poésie


seine-paris


Jacques PREVERT

La Seine a rencontré Paris




Qui est là
toujours là dans la ville
et qui pourtant sans cesse arrive
et qui pourtant sans cesse s'en va
C'est un fleuve répond un enfant
un devineur de devinettes.
Et puis l'œil brillant il ajoute
et le fleuve s'appelle la Seine
quand la ville s'appelle Paris
et la Seine c'est comme une personne
des fois elle court elle va très vite
elle presse le pas quand tombe le soir
des fois au printemps elle s'arrête et
vous regarde comme un miroir.
Et elle pleure si vous pleurez
ou sourit pour vous consoler
et toujours elle éclate de rire quand
arrive le soleil d'été...

 

 

 

 


Commenter cet article

india 01/03/2010 11:15


Bel hommage aux rivières, aux fleuves qui coulent en emportant nos images. Des miroirs éphémères que j'aime beaucoup. A tout bientôt Lyly, gros bisous


Caroline.K 28/02/2010 02:48


Bonsoir Lyly,

Je prends de plus en plus de plaisir aux poèsies et je dois remercier mes muses pour çà. Le mariage de la Seine et de Paris est si original.

Caroline


Lyly Jane 01/03/2010 06:37


Coucou Caroline

C'est ce qui est agréable à visiter les blogs, on voit des choses diverses et variées, c'est très enrichissant !
C'était pour compléter le thème de Paris !

Bisous,


cricket1513 27/02/2010 20:38


belles paroles de ce cher jacques !


Lyly Jane 28/02/2010 13:58


Bonjour Cricket

Oui !


martine 27/02/2010 14:09


Je croquerais volontiers les mots de Prévert chaque jour...
Bises et bon week-end


Lyly Jane 27/02/2010 16:19


Bonjour Martine

Oui, on ne s'en lasse pas !

Bises et bon week-end aussi


sweet 26/02/2010 22:25


kikou toi,
hé ou et ce week-end je passeraipeu..je travaille!
Alors ce n'est que lundi que je repasserai chez toi!
Bisou


Lyly Jane 27/02/2010 17:44


Coucou Sweety

Bon courage alors puisque tu travailles !

Bisous, Lyly