La cueillette des cerises

Publié le par Lyly Jane

femme-et-cerises.jpg

 


François COPPEE


LA CUEILLETTE DES CERISES

 

 

Espiègle ! j'ai bien vu tout ce que vous faisiez,
Ce matin, dans le champ planté de cerisiers
Où seule vous étiez, nu-tête, en robe blanche.
Caché par le taillis, j'observais. Une branche,
Lourde sous les fruits mûrs, vous barrait le chemin
Et se trouvait à la hauteur de votre main.
Or, vous avez cueilli des cerises vermeilles,
Coquette ! et les avez mises à vos oreilles,
Tandis qu'un vent léger dans vos boucles jouait.
Alors, vous asseyant pour cueillir un bleuet
Dans l'herbe, et puis un autre, et puis un autre encore,
Vous les avez piqués dans vos cheveux d'aurore ;
Et, les bras recourbés sur votre front fleuri,
Assise dans le vert gazon, vous avez ri ;
Et vos joyeuses dents jetaient une étincelle.
Mais pendant ce temps-là, ma belle demoiselle,
Un seul témoin, qui vous gardera le secret,
Tout heureux de vous voir heureuse, comparait,
Sur votre frais visage animé par les brises,
Vos regards aux bleuets, vos lèvres aux cerises.

Promenades et Intérieurs.

 

 

Commenter cet article

Zip de Zoup 28/06/2010 07:50



Délicieux, bien sûr ! Bisous Lyly



Tony Yves 26/06/2010 17:53



Bonjour Lyly


Un poète que j'apprécie


Les demoiselles sont plus délicates que deux garnements que j'ai bien connu pour cueillir les cerises



cricket1513 25/06/2010 10:16



joli poème que je ne connaissais point ..


et dire qu'un arbre croule sous les cerises pas loin..


et personne ne va les manger ...


il est entouré de grilllages .. quel gachi !!


c'est tellement bon !


bises


christelle



Marielle 25/06/2010 10:12



Ah! c'est bien, les merles ne les avaient pas mangé !! Et je ne la connaissais pas, merci de l'avoir mise en ligne !


Bisous , Marielle



jacques87220 25/06/2010 09:46



Bonjour LYLY


A l'epoque ou j'etais mome (c'est a dire hier) les gens de ton metier avaient enormement de travail pour la correction des examens....est ce toujours pareil?


Bisous mon amie


Jacques