insatisfaction

Publié le par Lyly Jane


2772560115_504b4322a7.jpg



Quand j'écris, je voudrais que ce soit rock
trouver plein de mots forts qui choquent
qu'enfin cette habituelle mièvrerie je troque
pour du solide, pur et dur, sans équivoque


que toutes les phrases fassent mouche
et que foncièrement elles vous touchent
qu'elles regorgent de multiples saveurs
qu'à travers elles, s'exorcisent les peurs


Mais au lieu de cela surgit des profondeurs
cette bel et bien ancrée douceur
que dans la vie je dissimule, j'enfouis
mais qui réapparaît à chaque écrit


ça crée un sentiment d'insatisfaction
à toutes mes petites publications
recouvertes d'un voile de pessimisme
prise au piège du perfectionnisme.






(Plusieurs commentaires trop positifs, encourageants ou incompréhensibles m'ont amené à vous expliquer mon sentiment actuel sur ce que j'écris et cette grande envie d'évoluer qui m'anime et pour lequel je désirais délaisser mon blog quelques temps) 


Publié dans Mes poèmes autres

Commenter cet article

LANGLAIS 23/01/2010 09:28


je crois que tu arrives parfaitement à ce postulat sans problème allors délibérément soyons rok
amicalement


Mamylilou 19/01/2010 18:30


La perfection que l'on exige de soi-même peut aussi nous perdre et l'on a tendance, certes à trop se dévaluer .Chacun à son style , il est remarqué , apprécié, il faut tenir compte des commentaires
...je suis trop moi même perfectionniste d'où l'incapacité d'avancer, on me pousse, me bouscule, je me ressaisis un moment et puis tout retombe: énergie, envie , les mots qui ne viennent plus...Tu
écris divinement pour moi qui te découvre , sincèrement ( j'ai un vieux texte demain sur mon blog de programmer..si çà te dis ) ..boff !
Bonne soirée


Hélène 19/01/2010 00:56


Veux-tu dire par là que tu caches cette douceur? Te sens-tu fragile à cause d'elle?
Mais ici, elle nous apporte ta gentillesse, et elle fait de toi...quelqu'un de merveilleux à connaître....
Cela dit, je pourrai un jour t"apprendre comment être "vacharde"... Mais reste toi-même...
ZIBOUs
LN


Véro 18/01/2010 19:04


Je viens de laisser un comm parlant de ta douceur... Et je découvre ces mots...
J'aime la personne que tu représente à travers ton blog et que je devine être Toi.
Tu es une femme sensible et généreuse... Et alors ??? ce n'est quand même pas une tare, dis-moi !
Reste toi même, en adéquation avec ta sensibilité, nous, on t'aime pour cela.
Je ne sais si mes mots auront un impact sur ton éventuel départ, mais sache que je te regretterai... Mais la décision n'appartient qu'à toi seule.
Je t'embrasse affectueusement Lyly.
J'ai aimé nos échanges.
Bonne soirée, kissss



martine 18/01/2010 16:38


Il n'y a pas de mal à vouloir être Rimbaud plutôt que Marc Lévy !