De l'ombre à la lumière

Publié le par Lyly Jane

Poésie fiction sur le thème de l'ombre

 

ombre2_pt.jpg

 

 

 

Telle une ombre chinoise sur l'écran de la vie,

traverser les années dans l'ennui et le gris.

Projeter une image, simple apparence,

passage entraperçu en transparence.


N'être que l'ombre de soi même,

secrète, ne pouvant se livrer

jusqu'au premier je t'aime

la part d'ombre éclipsée.


Si justement  devinée

toute ombre dissipée

par le soleil chassée

petit à petit dénudée.

 

  Visite sans détour

chemin de l'amour

exploration velours

parcourus les contours.

 

Enfin heureux et radieux

sous un ciel très lumineux.

  Te suivre comme ton ombre,

si tu es loin de moi, je sombre.

 

Fragile, que tu t'éclipses je redoute

car je t'aime sans l'ombre d'un doute.

Dévoilés les trésors, tout s'est éclairci

sans une ombre au tableau de notre vie.

 

 

 

 


Publié dans Jeux avec les mots

Commenter cet article

cathy 23/06/2010 08:32



waouhhh ! ma-gni-fi-que ma Lyd !



Caroline.K 11/06/2010 13:16



Toute une invitation ton poème Lyly, comme j'aimerais de nouveau pouvoir dire je t'aime sans l'ombre d'un doute. Enfin, patience !


Merci pour cette parenthèse enchantée.


Bonne journée

Caro



Didier René 08/06/2010 20:52



bonsoir LYLY


très joli poème comme toujours dois-je dire


un très beau texte et une silhouette et du poème et de l'image


gros bisous et belle soirée



Hélène, le-calame-et-la-plume. 08/06/2010 20:26



 Normal, non? Entre copines...



Lyly Jane 08/06/2010 20:41



C'est impressionnant et génial 



Hélène, le-calame-et-la-plume. 08/06/2010 20:13



Moi, je ne suis pas si certaine que ce soit un happy end...


On sent comme une vague inquiétude en plein soleil...


"Te suivre comme une ombre,


Si tu es loin de moi, je sombre"...


Reste toi-même, surtout!


Gros bisous,



Lyly Jane 08/06/2010 20:20



LOL


En haut j'ai mis que c'était une fiction ma Belle !


Décidémment, ce soir avec les math, c'est Fransua qui s'inquiétait !


Vous êtes TOP les filles MERCI