Amour, divin rôdeur

Publié le par Lyly Jane

Jeudi
 en
 poésie

images-yeux.jpg

 
Marceline Desbordes Valmore

  Amour, divin rôdeur

 
Amour, divin rôdeur, glissant entre les âmes,
Sans te voir de mes yeux, je reconnais tes flammes.
Inquiets des lueurs qui brûlent dans les airs,
Tous les regards errants sont pleins de tes éclairs...

C'est lui ! Sauve qui peut ! Voici venir les larmes !...
Ce n'est pas tout d'aimer, l'amour porte des armes.
C'est le roi, c'est le maître, et, pour le désarmer,
Il faut plaire à l'Amour : ce n'est pas tout d'aimer !

Recueil: "Poésies inédites"






Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Malika 01/11/2016 10:58

Quelqun peut me repondre svp je voudrai savoir ci ce poeme est lyrique svp reponder moi

C.Kiminou 06/06/2010 03:17



Ah Lyly,


Si je maitrisais mieux mon emploi du temps, je me serais inscrite à ces jeudi de la poèsie, en tout cas c'est grâce à eux que j'ai eu envie de consacrer toute une rubrique à mes muses en poèsie,
alors que c'était plutôt marginal avant. Cet amour que décrit Dame Marcelline, je l'ai connu et aujourd'hui j'aimerais beaucoup être de nouveau touché malgré la souffrance.


Caroline un peu maso



india 05/06/2010 09:38



ouh là, à en avoir peur d'aimer. C'est sûr, ce n'est jamais de tout repos mais bizarrement on est toujours partant :-)



dadevo 04/06/2010 16:34



c' est vrai que pour desarmer c' est l' amour, on dit souvent c' est le repos du guerrier,  mais il y a quelques chose de positif dans tout cela , l' amour fait vivre



sandrasbz 04/06/2010 09:29



Bonjour,


 


Il n'y a pas que l'amour qui rôde, moi aussi ! Je viens te faire de gros bisous et te souhaiter une très belle journée sous le soleil. Profite !


Sandra