Rencontre virtuelle (3)

Publié le par Lyly




Au début, il n'apparut que très brièvement
Ecrivait à l'une et à l'autre indifféremment
Leur parlait de la pluie ou du beau temps
Rien d'original sauf ce ton désuet, charmant

Mais il avait pris, dans sa vie et ce, malgré elle
Une place pour le rêve qui lui devint essentielle
C'était une relation sans pareil avec son ami virtuel
Dans ce monde artificiel, il avait tout d'exceptionnel

Elle s'accordait une pause, juste une rémission
Quittait tout ce morose, le temps d'une récréation
Un clic sur sa page, son décor sous le verre
Elle partait en voyage à travers son univers

Ils se découvraient, était-ce un mirage
Ils se parcouraient, curieux taraudages
Il n'y avait que des mots posés sur l'écran
Des vidéos, des photos, le tout, déroutant !

Messages lus en différé, aucune spontanéité
Ils se parlaient à demi-mots tout en ambiguïté
Des écrits à parfois très forte résonance
Des mots dits, presque de l'impertinence

Toutefois, il ressentit bientôt une préférence
Pour l'inconnue si énigmatique une attirance
N'ayant absolument rien dévoilé sur eux
Alors, que la réelle, elle, voulait des aveux !

Ils acceptèrent de mettre en ligne des photos
joueurs invétérés pour la farce furent ex aequo
Il dévoila un bras, découpé avec soin, très drôle,  
Elle de même rusa en n'exposant que ses épaules 

Elle mit aussi des reproductions d'oeuvres picturales
qu'elle appréciait, afin d'avoir avec lui un échange
sur l'art en général, en y introduisant un nu sculptural
Vision qu'il assimila à l'inconnue, celle d'un ange 

... (à suivre)


 





 

Publié dans Histoire à suivre

Commenter cet article

mary-pascale 14/09/2009 23:30

j'ai commencé par la fin et je remonte: donc, normalement si je suis en accord avec la nature, je devrais être un saumon!!!!J'ai aimé ton histoire en vers et je la trouve touchante au possible! Bon, je t'envoie depuis ma rivière à la noix une belle volée de bisous avant de me aire atrapper par un ours en amont! Signé ta copine la saumonette de service (ah être grand-mère, ça m'arrange pas le cerveau!)

Lyly 15/09/2009 05:47


MDR ! Sacrée MP !

Sois prudente dans ta rivière ... trop bête l'idée de finir fumé pour un dîner ! lol

Gros bisousssssssssss ma copine


Corinne 12/09/2009 06:36

ben ........ quelle idée aussi de ne mettre qu'un bras

Lyly 12/09/2009 06:40


Subtil comme un effeuillage ...

Bisous Corinne et belle journée


Didier René 11/09/2009 20:31

bonsoir LYLYcontinue nous sommes en halènele suspense est au top c'est un roman poétisébisous à demain pour la suite

Lyly 11/09/2009 21:39


Bonsoir Didier

Merci d'être là encore une fois !
La suite et fin est prête !
Bisous et merci beaucoup !


sarah frane 11/09/2009 17:12

taraudage, j'aime quand on emploie des mots peu usitésdis donc, ils en mettent du temps !c'est superbe, et on sent la coquine Lyly qui se délecte en écrivant cette histoire,même sur un texte comme celui-là, je te vois rire et sourire,et nous, nous ne savons tjrs pas la finsiouplait, maitresse, ça finit comment ?plein, plein de bises, ma Lyly

Lyly 11/09/2009 22:10



Ben ... faut que ça mijote, ils ne sont pas de l'époque du micro-ondes ! lol


T'es pressée dis donc ! C'est vrai je prends beaucoup de plaisir à écrire et à réfléchir et .....


Tu verras demain ma chérie ! Bisous & kissous


 



martine 11/09/2009 16:06

Quand le réel est virtuel et quand le virtuel devient reél ?Vaste question... nous donneras-tu une réponse ?

Lyly 11/09/2009 21:48


... Chut !    Trop de questions tue LA question !

Bisous Martine