Lettre à ma fille Elisa

Publié le par Lyly

 

 

 

 


De tous, l'amour maternel a vraiment une dimention d'éternel

Fort telle une imprenable citadelle et grand comme la tour de Babel.

Toujours émerveillée de te regarder lorsque je viens te réveiller

Alors que tu es encore ensommeillée, quel plaisir de t'observer

Soulevant les mèches de cheveux qui cachent ton si doux visage

De toi bébé, si merveilleux, ça m'en renvoie alors l'image.

Qu'il était bon ce temps où allongée sur mon avant-bras

Je pouvais, des heures, te regarder, affublée d'un sourire béat.

Déjà loin ton berceau, ta petite enfance, ma douce fillette

Tu as pourtant gardé ton sourire qui fait naître deux fossettes

Sur tes joues rondes et pleines dans lesquelles on croquerait

Mais on se retient pour n'y déposer que de tendres baisers.

Tes yeux me racontent tes joies, tes peines, tu ne peux les cacher

Tout comme tu lis dans mon regard qui n'a pour toi aucun secret.

Être à ton écoute face à tes doutes, tes malaises est important pour moi

Toujours trouver les mots qui te calment et t'apaisent, c'est une joie.

Aussi longtemps que tu le voudras, mes bras seront un refuge pour toi

Car tu occupes la plus grande place dans mon coeur, la place de choix.








 

Publié dans Mes poèmes "L'Amour"

Commenter cet article

Tony Yves 31/03/2010 19:09



Comme vous (tu) le dites l'amour maternel a une dimension éternel mais il souffle aussi les plus beaux mots d'amour



sandrasbz 10/02/2010 16:35


J'ai un peu de temps aujourd'hui... ce n'est pas si souvent. Alors je me fais plaisir, je visite les blogs amis, je découvre les mots des autres. Les tiens sont merveilleux, que d'émotion dans ce
poème ! Que de tendresse ! Elle en a de la chance ta fille d'avoir une maman qui l'aime autant (et qui le lui dit avec autant de talent !). Ne perds surtout pas ce texte : plus tard, elle sera
heureuse de le relire !

Bises,

Sandra 


Lyly Jane 10/02/2010 17:14


Bonsoir Sandra

MERCI beaucoup, tes mots sont touchants aussi !
Je lui ai manuscrit et elle le conserve précieusement
Bises à toi et belle soirée, Lyly


Pascale la Tricotineuse 09/01/2010 21:05


celui là je l'avais bien râté!! il est doux comme tout, un pur bonheur de lire ces mots a ton trésor destinés ! j'en suis toute chose d'imaginer ton Elisa sous sa mèche de cheveux qui dort à poings
fermés pendant que tu la regardes !! wouf c'est simplement trop beau!!!


Lyly Jane 10/01/2010 10:45


J'suis contente que tu l'as vu alors et qu'il te plaise !
Celui-là me plaît beaucoup aussi of course !
MERCI Pascale je ressens ton émotion dans ton com
et ça, c'est magnifique !
Trop contente de t'avoir entendue hier !
Bisous, Lyly 


mary-pascale 12/12/2009 16:36


magnifique poème dans lequel se retrouvent toutes les mamans! J'adore! Gros bisousssss à toi et à ta puce!!


Lyly Jane 12/12/2009 17:20


Bonjour Mary-Pascale

MERCI pour ta charmante visite

En fait je t'attendais là, à ma p'tite fête :

http://lyly-from-beverly.over-blog.com/article-la-rondibelle-40742024.html

Bisoussssssssssss aussi à toi et le bébé


Renard 11/12/2009 02:31


Et bien, heureusement que j'essaie de rattraper mes articles en retard chez toi, autrement, j'aurais loupé ce magnifique et émouvant poème... 
Ah, l'amour maternel.... bravo à toi ma Lyly, et tous mes voeux de bonheur à vous deux 


Lyly Jane 11/12/2009 06:23


Bonjour ma Renarde

MERCI pour ce gentil commentaire sur ce poème que j'affectionne particulièrement

Je t'embrasse bien fort, bonne journée, Lyly